7 décembre 2017

10 000 employés pour protéger les enfants sur YouTube

10 000 employés pour protéger les enfants sur YouTube

YouTube misera bientôt sur l'apport de nouveaux employés pour protéger les mineurs des pédophiles et de créateurs de vidéos inappropriées pour les jeunes.

Dans une déclaration publiée lundi sur le blogue officiel de YouTube, Susan Wojcicki, présidente-directrice générale de la plateforme, estime que des questions épineuses menacent l'équilibre du site, y compris la maltraitance d'enfants.

J'ai découvert que de mauvaises personnes exploitent notre ouverture dans le but de tromper, de manipuler, de harceler ou même de blesser, écrit Mme Wojcicki. Nous appliquons maintenant ce que nous avons appris dans notre lutte à l'extrémisme violent pour nous attaquer à d'autres contenus problématiques.

Susan Wojcicki, PDG de Youtube

En plus de ses efforts dans le domaine de l'intelligence artificielle, YouTube portera à 10 000 le nombre d'employés chargés de vérifier les signalements de vidéos jugées inappropriées. Le message ne précise pas combien de personnes sont déjà affectées à cette tâche.

Des spécialistes soulignent toutefois que ce nombre risque d'être encore largement insuffisant compte tenu du fait qu'environ 300 heures de vidéo sont mises en ligne sur YouTube chaque minute.

Usines à clics et pédophilie
Certains cas inquiétants mettant en scène ou visant des enfants ont récemment soulevé un tollé dans les médias spécialisés, malgré les progrès de la détection de contenus inappropriés par l'intelligence artificielle sur YouTube.

De très jeunes internautes ont notamment été la cible d'un groupe de créateurs québécois qui a engrangé des profits estimés à plusieurs millions de dollars avec des vidéos montrant des superhéros dans des scénarios étranges.

Par ailleurs, le journal britannique The Times rapportait récemment que des réseaux de pédophiles œuvrent sur la plateforme en utilisant un vocabulaire codé pour trouver des vidéos mettant en scène des enfants dans des situations inappropriées.


Source : SRC
Tous droits réservés © Prodige Média – 2017
Politique de confidentialité | Termes et conditions
view_count(); (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-9604211-1', 'auto'); ga('send', 'pageview');